dimanche 2 octobre 2016

Suite du billet précédent

Quand je vous disais qu'on a été complètement happés par toutes sortes d'émotions à la suite de la présentation de l'avant-première de ce film de mon histoire, « Des Îles de la Madeleine à l'Île Nepawa »...

C'était le 4 septembre dernier, à l'Île Nepawa, et depuis ce temps, les événements s'enchaînent et se bousculent à un rythme effréné, au point où j'avais oublié qu'on avait été interviewés, plusieurs d'entre nous, dont ma mère, mon oncle Eddy, le frère de mon père, des amis et parents également ainsi que moi-même, par TVC9 qui en a fait un reportage qui vous en donne un aperçu.

Vous allez voir ce que ça donne quand Zoreilles est émue! Mais ma mère était encore plus émue que moi, ça se voit et ça s'entend!

https://vimeo.com/184433581

Également, dans la foulée du lancement du documentaire, au Centre d'archives régional des Îles, on va créer un fonds d'archives à mon nom avec tout ce que j'avais laissé au Musée de la mer, en juin 2012, dont la bio de ma grand-mère maternelle. 

Et parce que les technologies de l'époque où j'avais réalisé les entrevues qui ont mené à cette bio de ses récits et ses souvenirs, en 1993, j'ai décidé de tout reprendre depuis le début, sans changer la moindre virgule de ce que ma grand-mère racontait, mais en retouchant la mise en page, en ajoutant des photos d'époque et autres mises à jour devenues nécessaires, entre autres par le fait de les avoir conservés, ces vieux fichiers informatiques de 1993, sur une disquette 3.5.

Et j'ai terminé ce document ce matin!

Si ça vous intéresse de lire « Rencontres avec elle - Éva Poirier 1904-1993 » donnez-moi votre adresse courriel et je vous ferai parvenir ce fichier de 3.5 Mo qui contient 52 pages couleur avec une quinzaine de photos environ. 

16 commentaires:

Fitzsou, l'ange-aérien a dit…

Allo Zoreilles! J'ai "Des Îles de la Madeleine à l'Île Nepawa" à Vald'Or jeudi dernier dans le cadre du Festival de cinéma des gens d'ici.
Wow! C'est le seul mot qui est sorti de ma bouche après la représentation!
Félicitations pour ta grande implication dans ce projet. Nous avons eu la chance de jaser un peu avec les réalisateurs( c'est drôle parce que je n'arrêtais pas de demander aux gens avant le film si ils te connaissaient: tout le monde te connaît!!!!
J'aimerais lire l'histoire de ta grand-mère.
Je crois que tu as mon adresse e-mail sinon fais-moi signe et je te la laisserai sur FB.
Bonne journée! ;-)

canneberge14 a dit…

Bonjour Zoreilles!

Pour faire suite au message de Fitzou,..J'ai fait la même chose à Verdun, lors de la présentation du film, c'est-à-dire demander à plusieurs personnes s'ils te connaissaient. Vous êtes vraiment une grande famille tricotée serrée. Vous êtes beaux à voir et à entendre. À vous côtoyer, on a un peu l'impression de faire partie de cette famille.

J'ai une copie des entretiens avec ta grand-mère et autres documents (que je te remettrai au FICAT)... mais j'aimerais tout de même recevoir ton nouveau document puisqu'il est agrémenté de photos. Merci beaucoup de partager. Tu as mon adresse courriel.

Petite anecdote en passant. Hier nous étions à Champlain pour le vernissage d'un ami. Dans la cour de l'église, il y avait un autobus Maheux. De grands "fresques" très colorées, représentant les différents festivals de l'Abitibi-Témiscamingue, ornaient les deux côtés de l'autobus. On pouvait lire en grosses lettres "Rouyn-Noranda". Je me suis dit...Tiens, je vais aller saluer les gens de ta région qui pourront te transmettre mes salutations...tu es tellement connue hi!hi!hi!...à ma grande surprise, j'y ai trouvé un groupe de marseillais en visite au Québec. Oups! Ils m'ont dit que leur guide avait expliqué les différents festivals représentés sur l'autobus mais que c'était beaucoup trop loin pour s'y rendre en si peu de temps. Je leur demandé où ils couchaient...ils m'ont répondu...chez l'habitant à Québec!!!

Bonne semaine Zoreilles! xx

Solange a dit…

Je t'ai mis mon courriel sur facebook,je serais intéressée à recevoir ce document, merci à l'avance.

Zoreilles a dit…

@ Fitzsou : Non, t'es sérieuse? T'as vu le documentaire à Val-d'Or? J'aurais tellement voulu y être pour le revoir une autre fois, j'ai fatigué ce soir-là tu ne sais pas comment, si j'avais pu conduire de noirceur, j'y serais retournée et je t'aurais vue, en plussssss! Ils sont adorables, Sylvio et Céline, les deux réalisateurs, on est devenus de grands amis avec le temps...

Ça devait être plein de monde que je connais dans la salle, effectivement. En fait, je suis parente avec la plupart d'entre eux, c'est pour ça qu'ils me connaissent, si je ne suis pas parente du côté Poirier, je le suis du côté Turbide et parfois même des deux bords, c'est souvent ça chez les Madelinots!

Je ne crois pas avoir ton adresse courriel mais j'ai bien le goût de faire une expérience, de t'envoyer ce fichier par messagerie privée Facebook. Si tu ne le reçois pas au complet ou que tu le reçois tout croche, fais-moi signe en m'envoyant ton adresse courriel et je te l'enverrai à nouveau.

J'ai négligé mes lectures sur ton blogue dernièrement, j'étais tellement prise par la bio de ma grand-mère mais tu ne perds rien pour attendre, je lirai tout, je te le promets, je ne t'oublie pas, je m'ennuie de te lire!

Zoreilles a dit…

@ Canneberge : Mais c'est parce que TU FAIS PARTIE de la famille, tu es ma sœur de cœur!

Et toi qui me connais par cœur justement, tu ne seras pas étonnée que je te dise que j'ai l'impression d'avoir passé les derniers 10 jours avec ma grand-mère, de jaser avec elle, à mesure que je reprenais chaque phrase qu'elle a dite à l'époque. Il me semblait que j'entendais sa voix, son petit rire, son émotion et même ses silences. Comme sa bio se termine par l'une de ses trois chansons préférées qu'elle chantait, dont la dernière Adieu Maman, tu devines bien ce que j'entends à cœur de jour (et même de nuit) avec sa voix?

On se rit d'une folle ivresse
On oublie un jour sa maîtresse
On brûle ses lettres d'amour
Mais de sa mère, mais de sa mère
On se souvient toujours

Je t'envoie ça dans les prochaines minutes, ma belle Chantale, tu pourras partager avec JG, je sais qu'il aime l'histoire et les histoires de famille. Il se peut que je n'aie pas le temps de t'écrire plus longuement, ce sera un petit courriel rapide, mais je te reviendrai prochainement, c'est promis. C'est que j'ai mon rendez-vous doux avec Félixe dans moins de 30 minutes, c'est notre sortie de filles à la bibliothèque!

Tu vois qu'on a encore beaucoup à se conter? Une chance que le Festival s'en vient, ça me console.

Bisous xx

Zoreilles a dit…

@ Solange : J'ai vu ça rapidement tout à l'heure, j'ai bien noté ton adresse courriel, je t'envoie ça dans les prochaines minutes. On s'en reparle!

P.S.: Je suis contente que ça t'intéresse, tu vas mieux connaître ma grand-mère maternelle, tu vas voir comme elle était attachante... et inoubliable!

Jackss a dit…

Zoreilles,

On va créé un fond d'archives à ton nom? whow! Tu en as de la chance. Plus on te connaît, plus on réalise la richesse de tes racines et de ton histoire personnelle. Imagine quand je vais dire à mes amis que je te connais personnellement. Hihi.

Sérieusement, on réalise que ton talent a eu de quoi se nourrir pour que ta popularité sur ton blogue soit toujours aussi vivante. Tu es une personne à connaître! Et il est bien évident que ta mère est drôlement fière de ce que tu es. Tu as pensé à publier un livre?

OX Jerry a dit…

Bonjour Zoreilles ! Oh oh !! Beau reportage sur TVC9 autour de Des Îles de la Madeleine à l'Île Nepawa. Belle histoire à découvrir et joli témoignage de ta part et de ton oncle .

Voila qui donne envie de le voir ce film .

Bon mercredi à toi . je t'ai ajouté sur FB !

Zoreilles a dit…

@ Jacks : Eh oui, un fonds d'archives à mon nom, attends, on ne m'érige pas un monument là, ni une statue, c'est juste une manière pratico-pratique d'identifier toutes ces archives (photos, récits, albums souvenirs, écrits de toutes sortes, cassettes audio) que j'avais déposées au Musée de la mer, en juin 2012, après que, 4 ans auparavant, je m'étais fait dire qu'ils n'avaient absolument rien sur ce sujet-là!

Même ici, sur mon blogue, j'ai beaucoup parlé de ça, de mon attachement et mes séjours aux Îles de la Madeleine, comme j'ai beaucoup parlé, depuis janvier 2007 de ma région, du monde que j'aime, des Festivals que je fréquente, des découvertes que je fais, de mes émerveillements, projets, réflexions, questions et commentaires qui s'enrichissent des vôtres et de tout ce qui fait que la vie, c'est palpitant!

Si j'ai pensé à publier un livre? C'est déjà fait, en 1993, mais c'était en édition limitée à l'époque, alors je viens de le remettre à jour, justement pour Centre régional des Archives nationales du Québec aux Îles, le titre, c'est « Rencontres avec elle - Éva Poirier 1904-1993 » et si tu veux l'avoir, tu me fais signe, je te le fais parvenir par courriel et tu pourras toi aussi tomber sous le charme de ma grand-mère maternelle!

Zoreilles a dit…

@ Jerry OX : J'ai vu ça à mon retour hier, j'ai dit oui à ton invitation Facebook! J'ai hâte d'aller consulter ta page mais pour le moment, je suis un peu à la course, on retourne en forêt demain pour quelques jours. Mais nous aurons bientôt un hiver... et j'aurai plus de moments libres pour la lecture, la musique, le cinéma et les zamis!

Barbe blanche a dit…

Comme je ne trouve pas où t'envoyer mon courriel en privé, je l'ai laissé en message privé sur fesse bouc.
merci pour ce cadeau qui est j'en suis certain, magnifique.

Zoreilles a dit…

@ Barbe blanche : C'était génial de cette façon, Barbe blanche, je t'envoie ça tout de suite!

Le factotum a dit…

J'arrive tout juste d'une petite vacance dans le sud.
Tu peux m'envoyer ton document par courriel. J'ai hâte de te lire.
Bonne journée!

Zoreilles a dit…

@ Le factotum : Je trouvais que t'étais tranquille aussi! Je comprends pourquoi maintenant...

Je t'envoie ça dans les prochaines minutes et ça me fait plaisir!

mijo a dit…

Oh la belle surprise de te voir et ta maman aussi.
ça ne m'étonne pas que tu aies parlé musique. (Celle de la fin du documentaire apparemment). Partager cet héritage des Madelinots en Abitibi et parler musique, c'est tout toi je trouve.

Et ta maman qui a passé une très belle enfance sur les îles mais qui rêvait de voir ce qu'il y avait de l'autre côté ! Ils sont beaux ces mots-là.

Zoreilles a dit…

@ Mijo : Merci Mijo pour tes mots qui me replongent dans ces moments de retrouvailles et de retour aux sources à la sortie du documentaire qui nous a réunis, touchés, emballés, tous autant que nous sommes. Ça fait déjà un bon 6 mois et il s'est passé tellement d'événements depuis ce temps-là.

Maman a tellement rêvé de partir des Îles lorsqu'elle était enfant... Elle y est retournée plusieurs fois dans sa vie d'adulte et moi, j'y retourne aussi souvent que possible, d'ailleurs ce sera encore le cas cet été, du 23 au 30 juillet. J'en rêve, on dirait que c'est toujours la première fois, l'émerveillement est toujours au rendez-vous et pourtant, je connais tous les bonheurs qui m'attendent!